19/06/2008

Administration : suite ... et fin ? (le permis est enfin là !)

Ca y est nous avons reçu le permis de bâtir.  Enfin, notre architecte l'a reçu.  Nous, nous l'attendons toujours.  Il sera probablement dans notre boîte demain.

Ca n'a pas été simple : que s'est-il passé depuis notre dernier post ?

Nous devions recevoir le permis lundi 16 nous avait-on promis.  Mais rien n'est arrivé.  Nouveau coup de téléphone à la commune.  Rien n'a été fait jusqu'à présent...  On convient que nous ferons le déplacment pour venir chercher le permis nous-même à l'administration le lendemain.

Arrivés à l'administration, la responsable de l'urbanisme est ... en congé !  Sa collègue cherche après le dossier.  Ne trouve rien.  Téléphone à sa collègue.  Ne sait pas non plus où il se trouve.  Le dossier est perdu.  On ne sait pas nous le donner.

On commence à la trouver très mauvaise.  On en est au 17ème jour de retard par rapport au délais légal, trois heures de route aller-retour et ça se sent.  La dame que nous avons en face de nous semble plus désireuse de résoudre la situation et nous promet de l'envoyer le lendemain, après signature par l'échevin (dix jours auparavant, on nous avait dit que c'était signé et qu'il ne restait plus qu'à l'envoyer...).

Confirmation le lendemain par téléphone que le permis est prêt à être envoyé.

Et aujourd'hui la délivrance : l'arrivée de ce permis tant attendu.

Du côté de l'architecte et du constructeur, tout semble aller de manière beaucoup plus professionnelle : il est prévu de réaliser l'implantation dès demain !

22:29 Écrit par A&G dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2008

Administration : suite

Le dossier a donc été déposé le 20 mars. Avec 70 jours d'attente, nous nous attendions à recevoir une réponse à notre demande de permis de bâtir le 30 mai au plus tard.

Ca, c'était la logique et probablement la naïveté de ceux qui n'ont pas encore été confrontés aux lourdeurs administratives.

 Le 30 mai : rien dans notre boîte aux lettres.  Nous téléphonons donc à la commune.  Bonne nouvelle : le permis sera accepté.  Ca passera au collège le 2 juin.  Trois jours de retard, mais bon, le permis sera accordé, c'est ce qui compte.

Le 9 juin, soit une semaine après être passé au collège, toujours rien dans notre boîte aux lettres.

Nous nous rendons dès lors à l'administration communale pour voir ce qu'il se passe.  Là, stupeur : la fonctionnaire préposée à l'urbanisme ne se souvient même pas de notre dossier.  Pire : elle le cherche, mais ne sait pas du tout où il peut bien se trouver...  Peut-être à son domicile.  Qu'à cela ne tienne, elle s'en occupera le lendemain, lors de son jours de congé.

Depuis : aucune nouvelle.  Nous serons demain à 14 jours de retard par rapport au délais légal.  Et on ne peut même pas rouspéter trop vertement étant donné qu'on dépend d'eux pour obtenir le permis.

Une fois que nous aurons reçu l'accord de la commune, il nous faudra attendre 20 jours supplémentaires avant de démarrer la construction.  Pas depuis l'acceptation au collège, mais depuis la notification par la commune.  Il ne faudrait quand même pas que ça aille trop vite....

21:50 Écrit par A&G dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |